Facebook concurrence le Bon Coin et lance son Marketplace

Toujours dans une quête de renouvellement et d’actualisation permanente de ses services, Facebook lance son propre Marketplace et vient se placer en France comme le concurrent direct de notre site du Bon Coin !

Le Marketplace qu’est-ce que c’est ? Littéralement, il s’agit d’une place de marché. Aujourd’hui, les Marketplaces sont des sites d’e-commerce où vous pouvez échanger ou vendre des produits, des services, entre particuliers et vendeurs indépendants. Ces interfaces ont le vent en poupe et sont une bonne alternative à la surconsommation ou à l’usage excessif des bennes à ordures. Vieux outils, vêtements de seconde main, bécanes vintage… Ça tombe bien, dénicher de l’ancien est devenu tendance. Rien d’étonnant donc, à ce que le géant se soit mis à grignoter le marché. La plateforme de petites annonces gratuites « made by Facebook » devrait être présente dans seize autres pays européens et accessible aux utilisateurs du réseau social uniquement sur les applis iOS et Android. À cet instant, les mises à jour sont encore en cours de déploiement, mais le service devrait arriver sur vos smartphones de manière imminente. 

Un design simple et accessible

Comme son homologue « le Bon Coin » Facebook a choisi d’assurer le succès de son Marketplace en misant sur une interface simple d’accès avec un visuel épuré. Une fois que vous aurez téléchargé la mise à jour contenant Marketplace sur votre smartphone ou tablette, il suffira de cliquer sur l’icône représentant un auvent de magasins. Vous pourrez ensuite, consulter toutes les offres de votre région ou celle d’une région sélectionnée.

La plate-forme tourne autour d’une multitude de photos qui donnent directement accès aux objets et aux informations qui le concerne (prix, localité, description, nom du vendeur, état de l’objet). Il est aussi possible de taper le nom d’un produit dans la zone de recherche précise ou de naviguer dans une liste de catégories types : maison et jardin, vêtements… À la différence des autres Marketplaces, Facebook se charge uniquement de vous mettre en contact avec le vendeur via messenger mais ne s’occupe ni de la livraison, ni du paiement. Idem pour la commission ! Le géant précise n’en toucher aucune.

Facebook précise que l’intérêt de sa plate-forme, réside aussi dans le fait de pouvoir vérifier le profil des vendeurs. Il sera donc possible de savoir depuis combien de temps les internautes sont sur le réseau social et si éventuellement, on possède des amis en commun. Mais, le RS ne dit pas si un système sera mis en place pour évaluer la satisfaction des acheteurs.

Le dépôt de l’annonce est lui aussi simplissime. Il faut prendre en photo l’objet à vendre, écrire un descriptif et poster l’annonce après avoir indiqué son nom, son prix et sa localisation.

Un bon coin mal-en-point

En France, ce nouveau « Marketplace » va se positionner en concurrence directe avec notre iconique « Bon Coin ». Il s’agit de l’un des 10 sites les plus consultés tous les mois par les Français. Créé en 2006, le site français se veut simple, accessible sans inscription préalable. Le fonctionnement est à bon entendeur, puisque aucun profil n’est disponible ni évaluation.

Selon l’agence Reuteurs, dans les pays où Marketplace serait actif, il attirerait près de 550 millions de visiteurs mensuels. Soit environ un utilisateur de Facebook sur quatre dans le monde. Aux États-Unis, au mois de mai dernier, plus de 18 millions d’annonces de vente de produits y ont été publiées et ce chiffre est en constante augmentation. Le Bon Coin quant à lui revendiquerait à ce jour, près de 28 millions d’annonces actuellement en ligne.

Un goût de déjà-vu ?

Rappelez-vous en 2007, le réseau social avait fait une incursion dans la vente en ligne en lançant un service similaire déjà baptisé « Marketplace ». Celui-ci avait été un échec et les internautes n’avaient pas été emballés. Rebelote en 2012, avec l’inauguration d’une boutique cadeau qui n’avait guère fait long feu. Espérons que cette fois-ci sera la bonne. 

Publié le : 18 août 2017

Articles relatifs