La Transition HTTPS : Êtes-vous au point ?

Véritable épée de Damoclès au-dessus des têtes des entreprises web, il est vital de se mettre à la page et d’amorcer la transition vers le protocole HTTPS. Rollingbox vous explique pourquoi…

Prévue pour septembre 2017, début de l’année 2018… Le suspense reste entier, mais les répercussions seront énormes pour les sites web qui n’auront pas basculé dans ce nouveau protocole plus sécurisé. Derrière cette démarche le géant Google souhaite pour l’avenir sécuriser le plus de sites, pour éviter au maximum les échanges de données personnelles qui transitent sur la toile.

Petite mise au point

Le protocole HTTPS – acronyme pour Hypertext Transfer Protocol Secure – est simplement une version plus sécurisée du protocole HTTP. La sécurité c’est en fait le cryptage des données, qui va par conséquent devenir plus dur à hacker. Il faut imaginer le web comme un espace ouvert, où des milliers de données transitent. Cela peut devenir dangereux, quand il s’agit des données personnelles ou même bancaires. Les plus visés sont les sites de e-commerce et les interfaces qui regroupent une base de données avec des infos personnelles mais aussi plus simplement, les données transmises entre le navigateur et le serveur de votre site web. Le HTTPS doit pouvoir éviter les actes malveillants et « garantir » le piratage des données personnelles. Il permet aussi de préserver l’intégrité des données. On reconnaît les sites qui utilisent le HTTPS au symbole du cadenas fermé dans la barre de navigation. Ceux qui en seront dépourvus perdront inévitablement des visites.

Pourquoi tant d’agitations ?

Le HTTPS est déjà intégré sur des sites internet et n’est donc pas par essence une nouveauté. Mais ce qui risque de changer la donne, c’est le facteur de référencement que cela induit.Google a récemment reconnu que le HTTPS, serait désormais un critère pour le référencement naturel ! Un nouvel algorithme en somme ! Conclusion, les sites qui seront en HTTPS seront avantagés. Voilà pourquoi les plateformes d’ e-commerces ne sont plus les seules à être concernées. Qui dit référencement, dit visites et donc leads (clients potentiels). Certains diront que c’est une mauvaise raison pour basculer… 

Rollingbox à votre rescousse

Faire permuter son site en HTTPS engrange différentes actions qui méritent d’être exécutées et vérifiées par des experts. Il faut commencer par choisir un certificat SSL. Les certificats gratuits risquent d’être mis de côté par Google, s’ils finissent par être piratés. En général, plus les certificats sont chers « extended validation», plus les vérifications seront nombreuses et exigeantes offrant ainsi un gage de sécurité élevé.

Restent la redirection des pages de votre site, la mise à jour des liens internes, des autres liens et des images, la mise à jour de Google Search Console et enfin ; il faudra retester le site ! Pour éviter des déconvenues, mieux vaut passer entre les mains d’un expert. Il en va de la bonne pérennité de votre site. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur cette transition, ou des demandes à formuler pour une mise à jour de votre interface. 

Publié le : 25 août 2017

Articles relatifs