Le baromètre du numérique pour l’année 2017 est tombé!

En début de semaine, le secrétaire d’État chargé du numérique, Mounir Mahjoubi a rendu public une étude faite sur le baromètre numérique de l’année 2017 ! Progrès, changements du comportement numérique… Rollingbox fait le point !

Cette étude dite « de référence qui mesure l’évolution du rapport au numérique des Français » avait pour objectif d’identifier « les progrès et les changements de comportement que le numérique a permis dans la vie quotidienne et professionnelle des Français ». Le baromètre pointe aussi « les difficultés auxquelles ces derniers restent confrontés en 2017 ». La finalité de cette recherche étant de permettre aux pouvoirs publics « d’anticiper les grandes tendances et mettre en œuvre une politique favorisant l’appropriation du numérique par tous ». Résultat de l’enquête ? Le baromètre oscille entre omniprésente et fractures…

Une progression à tous les niveaux

Si l’on s’appuie sur cette étude – réalisée par le CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) depuis 2000- tous les usages ont progressé. Débuté il y a déjà 15 ans, la numérisation de notre société se poursuit toujours à bon rythme. Premier chiffre significatif de l’étude : les trois quarts de la population française se connectent quotidiennement à Internet (76% de la population de 12 ans et plus, +2 points en un an). D’autre part, les usages d’internet étudiés sont sans exception, en hausse par rapport aux dernières mesures effectuées. On compte 2 personnes sur 3 (67%, +5 points) ayant effectué une démarche administrative en ligne. Plus de 61% (+1 point) des Français ont effectué un achat en ligne, 59% (+3 points) sont membres de réseaux sociaux, 26% (+1 point) ont recherché une offre d’emploi en ligne et enfin 22% (+7 points en 2 ans) ont eu recours à un bien ou un service auprès d’un particulier et 13% en ont proposé. La vie numérique est donc en bonne voie de devenir omniprésente en France…

Les usages mobiles et les smartphones en très grande forme !

On le savait déjà, le smartphone est devenu incontournable depuis quelques années. En matière de chiffre, c’est près des trois quarts de la population qui en sont équipés ; soit 73% (+8 points en un an). Pour faire une rétrospective, en 2011 on parlait alors de moins d’un quart des Français. Depuis le smartphone est devenu le terminal le plus souvent utilisé pour se connecter au web (42%) devant l’ordinateur ou le PC (38%). C’est donc près de 64% de la France qui l’utilise, pour surfer et cela même à la maison ! Un comble ! L’étude acquiesce aussi l’analyse selon laquelle, c’est la grande diffusion des smartphones qui a permis l’immense essor des pratiques numériques en mobilité. Par exemple, les messageries instantanées, sont désormais utilisées par 43% des Français (contre 32% l’an dernier), ou le téléchargement d’applications (en hausse de +7 points par rapport à l’an dernier).

Tous ? Non ! Des irréductibles résistent encore et toujours à la numérisation !

Malgré ce plébiscite évoqué plus haut pour le numérique et ses usages, il n’en demeure pas moins que certaines fractures se sont créées chez les Français. En effet, toujours selon ce baromètre, près d’un tiers d’entre nous serait peu à l’aise devant un ordinateur. Eh oui ! Autre pourcentage étonnant, 12 % des Français ne se connectent presque jamais à Internet et ils sont presque autant à trouver le numérique trop compliqué à appréhender. Un sentiment partagé à 17 % chez les moins de 18 ans et 74 % chez ceux qui n’ont pas de diplôme. À noter aussi que, si 90 % des diplômés et des 25-39 ans ont recours aux services de l’administration en ligne, c’est le cas de seulement 59 % des bas revenus et 30 % des non-diplômés. C’est sur ce point qu’il faudra sans doute fournir des efforts d’accessibilité. Une difficulté qui pourrait être surmontée, puisque 76% des personnes concernées seraient prêtes à adopter les nouvelles technologies, surtout si elles y sont progressivement formées.

Verdict… Le numérique a encore de très beaux jours devant lui.

Publié le : 1 décembre 2017

Articles relatifs