Qu’est-ce que le Social Selling ?

Depuis quelques temps on parle beaucoup de Social Selling… Cette stratégie marketing  à la croisée entre les notions de « Personal Branding », de « Content Marketing », de « Storytelling » et de « Networking » semble de plus en plus sollicitée. Un petit point sur le sujet s’impose…

Le Social Selling par définition, c’est une stratégie marketing qui vise à booster son trafic et plus particulièrement ses ventes grâce aux réseaux sociaux. C’est un canal supplémentaire qui permet de générer plus de leads, de réduire le cycle de vente de vos équipes et potentiellement de mieux convertir… À la différence du community manager dont la principale mission est d’animer une communauté de clients ou de fans de la marque sur les réseaux sociaux, le social seller, lui, est un professionnel de la vente. Il va se servir des RS pour atteindre son objectif professionnel. Objectif qui est de développer le chiffre d’affaires et renforcer la relation avec ses clients ! Pour ce faire certains points sont vitaux…

Développement de sa e-réputation

Dans un premier temps, le succès de votre Social Selling va dépendre de l’e-réputation des membres de votre équipe. Une personne qui va mettre à disposition ses comptes doit comprendre que l’image qu’elle renvoie aura un impact positif ou négatif sur le Social Selling. Il est donc primordial de la travailler ! Il faut vérifier les informations qui sortent sur ces membres, comme les informations compromettants à leur sujet ou encire les données non désirées rendues publiques. Ces éléments doivent être vérifiés et corrigés. La crédibilité des posts de votre entreprise relayés sur leurs réseaux en dépend ! Dans un second temps, il faut également développer sa e-réputation… C’est-à-dire entretenir les fils d’actualités, de like, commenter et partager des posts intéressants.  Une fois que l’image est propre et que la « bonne » e-réputation est créée, votre équipe doit parvenir à l’entretenir. Après ces premiers points respectés, vous pourrez définir un objectif de Social Selling, autrement dit un SMART objectif : Simple, Mesurable, Ambitieux, Réaliste et Temporel.

Bien choisir les Réseaux Sociaux pour le Social Selling

Après l’objectif défini, il faut se concentrer sur les moyens à dispositions pour l’atteindre, c’est-à-dire les RS.  Dans le Social Selling, le but est de vendre, par conséquent il faut avoir une cible ! Cette cible doit être définie et analyser pour trouver comment l’atteindre, et surtout via quelles plateformes… Par exemple, si vos cibles sont jeunes, Instagram et Snapchat devront être privilégiés. Pour un réseau de professionnels, optez pour LinkedIn et Twitter. Une fois votre choix fait, il est impératif de partager du contenu régulièrement sur les comptes de vos équipes. Le rythme doit être régulier et les horaires de diffusion  mûrement réfléchis. N’oubliez pas également d’être réactif, de répondre aux commentaires laissés sous les posts et publications. Le but  est  d’interagir avec votre cible autour de ces publications sur les réseaux sociaux, de créer une véritable conversation pour inciter à l’achat. Le ton qui est utilisé a aussi son importance et va dépendre des réseaux choisis. Il est évident qu’on ne s’exprime pas de la même façon sur Facebook et sur Instagram. Penser aussi à bannir les tons promotionnels et les fautes d’orthographe. Il faut être compréhensible et lisible ! Cela va de soi, mais sur les réseaux sociaux, pensez à sociabiliser. Chaque membre de l’équipe doit être sympathique aux yeux de la cible. N’hésitez pas à commenter, partager ou liker les publications de vos relations. Cela va créer un lien et les posts relayés dans le cadre de votre Social Selling seront mieux accueillis.

Le suivi d’analyse des performances est également très important dans le Social Selling. Quand on se lance dans une stratégie quelconque, il faut toujours suivre sa progression pour l’analyser ensuite. Certains outils SEO en ligne peuvent vous permettre de suivre en temps réel les performances de votre site web et de vos réseaux. En analysant ces performances vous pourrez prendre connaissance des actions qui ont fonctionné et à défaut celles qui ont échoué. Après, il est plus simple d’optimiser ses actions auprès de votre cible ou de rebondir à l’inverse en cas d’échec.

Social Selling +  Content Marketing = Formule gagnante

Les deux stratégies distinctes sont in fine très complémentaires. Le Content marketing va consister à produire et diffuser du contenu pertinent  à sa cible, devenant ainsi un levier d’acquisition redoutable. Allier à la stratégie de Social Selling, cela vous permettra de gagner en ampleur. Conseil…. N’adaptez pas simplement votre contenu à vos objectifs de Social Selling,  mais plutôt aux niveaux de maturité de votre cible, ou encore aux différents réseaux utilisés. Veillez à ne pas oublier d’intégrer des call-to-action à vos contenus et notez enfin, que contenu ne signifie pas nécessairement article ou rédaction. Amusez-vous à produire des contenus aux formats divers et variés comme des webinars, des livres blancs ou encore des vidéos… Dernier point, pensez à être patient. Il faut garder à l’esprit que les résultats ne peuvent pas se faire ressentir en peu de temps, il faut donc s’armer de patience. Désormais vous connaissez les bonnes pratiques du Social Selling.

Chez Rollingbox nous pouvons vous aider à développer vos ventes grâce au web en mettant en place des stratégies de Content Marketing, d’Influence Marketing ou encore en s’occupant de la Gestion de votre e-réputation. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir de l’aide pour atteindre ou mettre en place vos objectifs !

Publié le : 6 avril 2018

Articles relatifs