RGPD, 1 an après…

Mise au place en mai 2018, la RGPD – ou Réglementation Européenne sur la Protection des Données Personnelles – est désormais bien implantée. Cette réforme ayant pour but la protection de la vie privée des internautes a nécessité une mise en place fastidieuse pour beaucoup… où en est-on aujourd’hui ?

Petit rappel

La RGPD c’est quoi ? Comme nous l’expliquions lors de sa mise en place l’année dernière, cette réglementation permet de vous assurer une meilleure protection de vos données personnelles. Lorsque vous surfez sur des sites web, celles-ci sont parfois aspirées par des sites, la plupart du temps pour vous vendre des produits. Cette incursion dans la vie privée des internautes est désormais sanctionnée par la loi, d’où l’importance pour les possesseurs de sites web d’être en conformité avec la RGPD.

Il existe plusieurs méthodes – dont l’outil PIA (Privacy Impact Assessment) – pour checker tout cela et être en règle face aux DPO (Data Protection Officer)…

 

Aujourd’hui…

Depuis mai 2018, la CNIL a été notifié plus d’un millier de fois pour violation des données… preuve que la RGPD n’a pas été suivit tout de suite par tout le monde. Et elle compte bien être de plus en plus sévère avec les contrevenants, comme l’a récemment confirmé sa présidente Marie-Laure Denis.

Jusqu’alors, peu de sanctions ont été prononcées à l’encontre des sites ‘frauduleux’, à peine 36 depuis 2017. Cependant, dernièrement Google a écopé d’une amende record de 50 000 000€, certainement pour l’exemple : les contrevenants seront désormais punis !

Retrouvez toutes ces ‘anecdotes’ dans notre infographie “RGPD : 9 mois après, les chiffres-clés à retenir” (cliquez sur l’image pour voir l’infographie en entier) :

Et pour toutes vos questions sur le Réglementation Européenne sur la Protection des Données Personnelles, sa mise en place et ses impacts sur votre site web, n’hésitez pas à nous contacter.

Publié le : 18 avril 2019

Articles relatifs