Pinterest : Cap des 200 millions d’utilisateurs franchi !

À l’occasion de cette festivité méritée, revenons sur le cas particulier de la start-up Pinterest, moteur de recherche d’idées aujourd’hui plébiscité par tous !

Pinterest est un réseau social particulier qui mélange différents concepts de réseautage social et de partage de photographies. Le fondateur n’est autre que Ben Silbermann,un ancien employé de Google (encore)…  Le but de cet outil est de permettre à ses utilisateurs de partager leurs centres d’intérêt et passions, à travers des albums de photographies glanées sur internet. Le titre du réseau est d’ailleurs parlant, puisqu’il assemble le mot « pin » et « interest » signifiant respectivement « épingle » et « intérêt ». Initialement la valeur estimée était de 5 milliards. À ce jour, elle a atteint – grâce à une levée de fonds de 150 millions de dollars- les 12.3 milliards ! Cela place la start-up à la neuvième place mondiale en termes de valeur … Pas si mal pour un réseau qui n’a commencé à se monétiser qu’en 2013.  Depuis, il est possible grâce au bouton « acheter » de se fournir sur les comptes de grandes marques.

200 millions d’utilisateurs ! Ça se fête…

C’est certes moins que les 2 milliards d’utilisateurs de l’hégémonique Facebook, toujours moins que les 700 millions de sa filiale Instagram, mais cela lui permet de jouer aux côtés du très sollicité Snapchat  (300 millions membres) et du réseau social qui gazouille (328 millions membres). Il est clair que Pinterest cherche à s’imposer comme leader au niveau du moteur de recherche d’idées. Cette année encore il a fait évoluer sa fonctionnalité de recherche visuelle permettant d’identifier des objets présents sur une image. Au niveau de l’application mobile, il est maintenant possible de faire un zoom sur lesdites photographies. Un très bon point quand on sait que la majorité des recherches se fait à 85% via son smartphone. La start-up teste aussi la fonctionnalité qui permettrait de créer des tableaux dans les tableaux. Cela donnerait aux utilisateurs de nouveaux moyens pour organiser leurs idées… En parlant de ses utilisateurs, la plupart sont situés hors des États-Unis. Il y a quelques semaines, Pinterest avait fait savoir que l’une de ses priorités était d’internationaliser son audience. La société vise – selon son PDG Evan Sharp – un chiffre d’affaires estimé à 500 millions de dollars sur l’année 2017.

Un réseau avant tout positif

Pinterest fonctionne comme un moteur de recherche à idées, il n’est donc pas aussi corrosif et polémique que ses homologues. Il n’y a pas de prises de parole ou de prises de position sur des sujets sensibles. Les auteurs ou les marques partagent leurs photos, leurs produits et bénéficient du « Pin it » pour que des fans puissent partager à leurs tours leurs publications. C’est bien de partage dont il est question ! Cette dynamique permet de ce fait, une belle visibilité et un trafic assez important. Le visuel est devenu très tendance, comme on l’avait déjà constaté via Instagram et Snapchat. L’idée de pouvoir épingler à sa guise des photos, des inspirations et d’en faire de petits pense-bêtes était très judicieuse. Chacun peut créer son univers, le partager et s’inspirer d’autres tableaux. C’est une sorte de grand cahier de tendance, interactif et ultra fécond.

Ce qui plaît donc dans Pinterest, c’est cette empreinte positive ! L’utilisateur peut choisir d’aimer ou de partager votre épingle. S’il n’aime pas, le pire qu’il puisse faire sera de passer son chemin. Cette plateforme est devenue de facto un lieu très propice aux marques. Elles peuvent créer un style de vie à leur image, d’autres marques peuvent adhérer, d’autres fans aussi. Les contenus peuvent êtres enrichis… Bref, les possibilités sont infinies ! Autre point positif, la cible est large et internationale. La durée de vie sur le réseau social est aussi ultra pérenne, on l’estime 1 600 fois plus longue qu’un post sur Facebook ! Ceci expliquerait donc cela …

Publié le : 15 septembre 2017

Articles relatifs