Diminuez le taux de rebond sur votre site

Le taux de rebond est un indicateur de qualité pour votre site. Comment le calculer et comprendre le taux de rebond ? Quels sont ses limites ? Nous répondons à ces questions !

Le taux de rebond représente le pourcentage d’internautes qui visitent uniquement une page de votre site internet. Un taux de rebond élevé signifie que les internautes ne restent pas sur votre site.

Cet indicateur de qualité vous informe de manière implicite du niveau de satisfaction de vos visiteurs. Le taux de rebond se mesure à deux endroits. Il peut être mesuré sur l’ensemble du site, il comptabilise l’ensemble des pages et des visites de votre site. Vous pouvez aussi le mesurer sur les différentes pages de votre site, ce qui vous permet de connaître les pages qui suscitent l’intérêt et les pages qui ne fonctionnent pas.

Pourquoi une page a un mauvais taux de rebond ?

Un taux de rebond élevé sur une page indique le faible intérêt des visiteurs pour son contenu. Divers éléments peuvent expliquer le taux de rebond élevé sur certaines pages.

– L’ergonomie de la page qui ne favorise pas la suite de la navigation du site ou qui n’incite pas à l’action,

– une abondance de pop-up (publicité) qui empêche l’utilisation de la page,

– le contenu de la page qui n’est pas cohérent avec la requête des visiteurs,

– le design de la page est peut-être obsolète, les typographies sont illisibles, les images de mauvaises qualités…

Chaque problème a sa solution, même s’il n’y a pas de remède miracle. Il est important d’apporter au visiteur l’information qu’il est venu chercher et de l’inviter à continuer sa visite sur votre site. Par exemple, pour les sites e-commerce proposez des produits similaires ou complémentaires. Si vous publiez des actualités, invitez vos lecteurs à lire d’autres actualités en bas de page.

Le taux de rebond est-il pertinent ?

Le taux de rebond est un indicateur facilement mesurable, mais il n’est pas évident de l’interpréter. Même si l’indicateur met en avant le comportement des visiteurs, il est difficile de le comprendre.

Lorsque vous réalisez une campagne AdWords, il est préférable de réaliser une landing page (site d’une seule page). Avec ce type de site, il est important de faire la différence entre un visiteur qui arrive sur votre site et repart immédiatement et un autre visiteur qui navigue sur toute la page avant de s’en aller. Dans ce cas, l’élément important à mesurer est le temps passé sur votre site, car le taux de rebond ne fait pas la différence entre ces deux comportements.

Avec l’outil Google Tag Manager, vous pouvez définir des événements en paramétrant des interactions. Par exemple, paramétrez un événement pour un délai de visite sur votre site supérieur à 30 secondes. Une fois ce délai est écoulé l’outil ne définira plus cette visite comme un rebond.

Pour certains sites (annuaires) ou pages de site (contact), le taux de rebond élevé peut être signe de performance. Cela veut dire que vos visiteurs ont trouvé rapidement l’information.
Si vous avez pour objectif de rediriger vos visiteurs vers une autre page de votre site (affiliation), le taux de rebond élevé montre l’efficacité de votre page. Ce qu’il faut analyser, par la suite, c’est le taux de conversion et le nombre de clic sur les liens sortants.

Conclusion :

Le taux de rebond vous donne des informations sur le comportement de vos visiteurs et sur la pertinence de votre contenu. Cependant, ne vous fiez pas uniquement à cet outil, croisez diverses informations : temps passé sur le site, nombre de page visitée, interactions… Vous devez utiliser ces outils avec intelligence pour améliorer vos performances. 

Publié le : 13 juin 2016

Articles relatifs