Phygital : la solution qui va digitaliser votre commerce

Les points de vente physiques se digitalisent de plus en plus pour pallier à l’accroissement du e-commerce.

Ecrans digitaux, terminaux de paiement mobile, cabines d’essayage interactives, les magasins innovent en mettant à disposition de leurs clientèles des solutions digitalisées. Ce phénomène a donné naissance à la notion de « phygital ». Que se cache-t-il derrière ce mot-valise ? Le phygital est-il un allié du e-commerce ? L’agence de webmarketing Rollingbox vous donne son point de vue sur le sujet.

Définition du phygital :

Utilisé depuis 2013, le terme phygital est une contraction de deux mots « physique » et « digital ». Ce mot-valise s’impose comme la réponse face aux nouvelles exigences des consommateurs. L’apparition du e-commerce a modifié les habitudes des clients et les commerçants physiques doivent s’adapter à un client exigeant.

En effet, les sites ecommerce offrent une qualité de service supérieure aux boutiques physiques. Le service premium d’Amazon permet à l’internaute d’être livré le jour même de sa commande. Pourquoi le client irait-il en boutique lorsque l’expérience client est meilleure sur un site ecommerce ? Les enseignes physiques doivent donc s’aligner sur les boutiques on-line et offrir une qualité de service équivalente. C’est alors que le digital rentre en jeu, car il permet de rajeunir les boutiques physiques et d’apporter une nouvelle expérience client.

Question phygital, il n’y a pas de stratégie type applicable dans l’ensemble des magasins. La présence de solution digitale dans une enseigne doit répondre à un besoin émanant du consommateur. Quels services ou quels conseils recherche un client dans une boutique ? Le phygital permet aux boutiques de se renouveler pour offrir de nouveaux services, d’augmenter le trafic et les achats en boutique.

Les outils du phygital :

Les outils du phygital sont sans limite car ils évoluent grâce aux innovations technologiques et à la créativité des équipes de marketing. Voici les outils du phygital qui ont le vent en poupe.

L’E-réservation :

Vous connaissez très bien l’e-réservation et pourtant c’est une première étape vers la digitalisation des boutiques physiques. Le client réserve en ligne son produit, puis il vient en boutique l’essayer et l’acheter. C’est du « web to store ». L’e-réservation est sans obligation d’achat et permet de générer du trafic en boutique. Ce service permet de pallier l’un des principaux problèmes du ecommerce, c’est-à-dire : toucher, voir, essayer le produit. Cette solution est de plus en plus utilisée dans les boutiques physiques.

Click & Collect :

Avec le Click & Collect, le client achète son produit en ligne et le récupère en magasin. Ce système est destiné aux clients qui ne souhaitent pas payer les frais de livraison. Les clients de l’e-réservation et du Click & Collect sont différents, ils doivent ainsi recevoir une attention spécifique.

Le paiement mobile :

Faire la queue en caisse est souvent rédhibitoire pour les clients qui préféreront réaliser leurs achats en ligne. Le client n’a pas de temps à perdre. Le paiement mobile est l’outil digital qui va pallier ce problème d’attente en caisse. Une enseigne ne doit pas attendre de proposer ce service uniquement lorsque le client arrive à la caisse, mais dès son entrée dans le magasin.

Le vendeur :

Avec la digitalisation des points de vente, les vendeurs ont toutes les raisons d’être présents dans un magasin. Lorsqu’un client vient en boutique, il souhaite qu’un vendeur le conseille et réponde à ses questions. Les vendeurs sont là pour conseiller les clients et les rassurer face à la présence de nouveaux outils digitaux.


La fin des ruptures :

La rupture d’extension de gamme est la solution pour en finir avec les ruptures du stock. Lorsqu’un produit n’est plus disponible, le client a la possibilité de le commander directement en magasin, ce qui lui évite d’aller dans une autre boutique ou de le rechercher sur internet.

Données clients :

La récupération des données clients est essentielle, car elle permet de garder une trace du client et de susciter son intérêt avec des newsletters personnalisées. Plus un vendeur dispose d’informations (historique d’achat…) plus il pourra conseiller son client.

E-commerce : pensez aussi à votre boutique physique

La phygitalisation est également une aubaine pour les pure players. En effet, les sites e-commerces ont leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. Comme nous le disions plus tôt, le consommateur ne peut pas essayer, toucher ou voir le produit avant de l’acheter. Lorsque votre business est exclusivement disponible en ligne, il est alors plus difficile de rassurer ses prospects. La création d’un showroom est une solution de plus en plus répandue. Le showroom permet de présenter ses produits et de les mettre en valeur dans une atmosphère travaillée et spécifique à la marque. De plus, posséder un showroom rassure le client sur l’existence de la marque. 

Publié le : 10 novembre 2016

Articles relatifs