L’intérêt du Linkbaiting

Si on s’en tient strictement à sa définition, le Linkbait est un terme du domaine du SEO, dont la définition se rapproche d’“appât à lien”. Concrètement, le linkbaiting peut se traduire par l’insertion dans une page web d’une infographie, d’un test ou d’un jeu-concours par exemple, qui doit donner envie de diffuser cette page. Mais quels contenus proposer et comment encourager les internautes de vous partager ? Voici quelques pistes…

Les différents types de Linkbait

La première étape en linkbaiting et de savoir quel type de contenu on peut proposer. En effet, difficile de créer une infographie si on n’a pas un excellent graphiste dans ses effectifs. De la même façon, produire une vidéo virale demande d’avoir sous la main une équipe à même de créer des supports vidéos de qualité.

Vous avez une forte expertise dans un ou plusieurs domaines ? Servez-vous en pour écrire un quiz, un article référent ou un tutoriel par exemple !

Créer des supports dédiés au linkbait peut vite devenir assez chronophage, aussi mieux vaut bien y réfléchir et garder sa cible en tête. Astuce : posez-vous la question “ Est-ce que ce quiz est assez intéressant pour donner envie de le partager ?”.

 

Voici quelques exemples de contenus régulièrement utilisés en Linkbaiting :

– Tests/quiz/sondages : “Quel est mon animal totem ?”, “Etes-vous un vrai fan d’Harry Potter ?” , “Y-a-t’il assez de places de stationnement dans votre ville ?” ;
– Infographies/photos/mèmes : “Le taux d’équipement des ménages en outillage” ;
– Jeux concours : “Gagnez un iPhone (…) partagez ce lien” ;
– Articles longs (>2000 mots) ou originaux : “L’immobilier urbain en progression” ;
– Traductions d’articles de fond/polémiques/sujets à la mode ;
– Vidéos tuto/DIY/interviews : “Comment économiser sur sa facture d’électricité” ;
– Listes : “Nos magasins dans votre région” ;
– Top/flops/bons plans, etc : “Les 10 berlines les plus aimées des français” ;
– Outil offert : exemple, “Livre Blanc SEO 2019” (ou Études de Cas).

Attention : choisissez bien la thématique de votre contenu à créer en fonction du type de personne que vous souhaitez attirer ! Si vos prospects se situent plutôt dans la catégorie senior par exemple, inutile de leur proposer un quiz sur les derniers jeux vidéo à la mode…

Diffuser pour être partagé

Voilà, vous avez créé un Case Study, un sondage ou une vidéo tutoriel… maintenant comment faire en sorte qu’un maximum de gens le partagent ?

Et bien il faut d’abord le diffuser ! Si personne ne voit votre contenu, personne ne le partagera.

Pour cela, rien de mieux que le pouvoir des réseaux sociaux ! Diffusez-le sur votre page Facebook, sur les murs de vos contacts potentiellement intéressés, sur des groupes/pages qui abordent le sujet. Attention cependant pour ce dernier cas : forcer la mise en avant de vos contenus sur les murs Facebook des autres peut être considéré comme du spamming. L’idéal reste d’être certain que votre contenu peut réellement intéresser les abonnés de cette page… et demander l’autorisation à son propriétaire.

En parallèle, pour ce qui concerne Twitter ou Instagram, les hashtags sont vos amis ! Identifiez les 2 à 5 mots clés qui définissent le mieux votre contenu et utilisez-les dans vos posts. Vous pouvez même en mettre plus sur Instagram, jusqu’à 30 hashtags !

Et quelque soit le réseau social, n’oubliez pas que c’est son visuel – image fixe, gif animé ou vidéo courte – qui le fera ressortir, alors choisissez-le avec soin !

Et pour maximiser l’aura de vos posts, n’hésitez à taguer les personnalités ou marques qui pourraient être intéressées. Par exemple, un retweet d’un influenceur boostera la portée de votre propre tweet, en lui permettant d’être vue par une communauté plus importante, voir différente de la vôtre. Et probablement récupérer quelques nouveaux abonnés au passage.

Si vous possédez une base emails solide, la bonne vieille newsletter aura aussi son utilité.

En clair, pour encourager les internautes à créer des liens vers vos pages, diffusez des contenus adéquates, en accord avec les sujets à la modes et les intérêts des internautes… et faites en sorte d’en noyer internet !

 

Vous l’aurez compris, le linkbaiting est l’une des techniques utile au référencement naturel, décrite dans notre Livre Blanc « Le Guide SEO 2019 », à télécharger gratuitement ci-dessous. Et pour savoir quels types de contenus se prêtent le mieux à votre marque ou pour connaître les “trucs et astuces” pour générer le buzz, contactez votre agence Rollingbox.

Téléchargez notre Livre Blanc "Le Guide SEO 2019"

Découvrez comment faire décoller votre business avec le guide 2019 du référencement naturel !

Demandez votre Livre Blanc
Publié le : 27 février 2019

Articles relatifs